Les voyelles
Les voyelles antérieures non-labiales
[i] : voyelle présente dans toutes les langues du monde, ne présente généralement pas de difficulté.         [ij] (anglophones)
[y] (coréens – quand précédé de la semi-consonne [ɥ] « nuit, lui » prononcés [ny / ly]
[e] : peut être prononcé    [i] (arabophones, et la distinction « il / elle »)
            [ɛ] (polonais, japonais)
            [ei] (anglophones)
[ɛ] : ne présente généralement pas de difficulté.
[a] : ne présente généralement pas de difficulté.
            [ɑ] (turcs, iraniens)

Les voyelles antérieures labiales (souvent caractéristiques du français pour les oreilles étrangères, posent fréquemment problème)
[y] : peut être prononcé [u] (par les hispanophones, italiens, anglophones, arabophones…)
[ju] (anglophones)
[i] (arabophones)
[jy] à l’initiale (japonais)
[ɥi] (coréens dans « une »)
[ø, œ, ə] : peuvent être prononcés [e] (hispanophones…)
            [i, u] (arabophones)
            [ɯ] (japonais)
            [o] (arabophones, iraniens,…)

Les voyelles postérieures labiales
[u] : peut être prononcé    [y] (anglophones)
            [ɯ] (japonais)
            [o] (arabophones, iraniens)
[o] : peut être prononcé   [ɔ] (polonais, japonais)
            [ou] (anglophones)
[ɔ] peut être prononcé    [o] (japonais)

Les voyelles nasales (souvent caractéristiques du français pour les oreilles étrangères, posent fréquemment problème)
Les voyelles nasales sont suivies d’une consonne nasale
[ɛ̃] peut être prononcé    [ɑ̃] (hispanophones, thaïlandais…)
[ɑ̃] peut être prononcé    [ɔ̃]
Les voyelles nasales peuvent être diphtongués (lusophones, polonais)

Les semi-consonnes
[j], [ɥ], [w],
[ɥ] et [w] ne sont pas distingués – renvoie à la distinction [y] / [u] (anglophones, hispanophones, italiens,…)
[j] est assimilé avec [ʒ] (hispanophones)

Les consonnes
[p], [t], [k], [b], [d], [g]
Les sourdes ne sont pas distinguées des sonores (chinois, allemands,…)
Les sourdes sont aspirées (anglophones, allemands)
[p] peut être prononcé [b] (arabophones)
[b], [v] assimilés (hispanophones, japonais, coréens)
[p], [f] assimilés (coréens)
[f], [v]
[v] prononcé [f] (allemands, arabophones)
[s], [z], [ʃ], [ʒ]
[sj] prononcé [ʃj] (japonais, coréens)
[z] prononcé [s] (hispanophones)
[z] prononcé [ʒ] (coréens, chinois)
Distinction de [ʃ] et [ʒ] (grecs)
[ʒ] assimilé à [ʃ] (allemands, hispanophones, vietnamiens, cambodgiens), à [z] (grecs)
[ʒ] assimilé à [dʒ] ou [dz] (anglophones, japonais, hispanophones)
[R], [l], [g]
Acquisition de [R] en général
Distinction [R] / [l] (japonais, thaïlandais)
Distinction [R] / [g] lorsque proches (hispanophones, vietnamiens)

Les groupes de consonnes
Les groupes de consonnes impliquant [R] en général
Les initiales [sp, st, sk] (sport, stade, scolaire) pour les hispanophones, prononcées [esp, est, esk]
Peuvent être réalisés avec une voyelle épenthétique – voyelle neutre ajoutée entre les deux consonnes (japonais, coréens), les groupes de consonnes n’existant pas dans ces langues.

 

 Vous avez noté d'autres fautes communes d'un groupe linguistique? N'hésitez pas à m'en faire part.