Les auteurs de manuels écrivent le(s) dialogue(s) introductif(s) des unités didactiques en fonction de leurs objectifs, en simplifiant en termes d'actes de parole et des contenus grammaticaux et lexicaux nécessaires.

Dans Phonétique en dialogues, chez CLE International, Bruno Martinie et Sandrine Wachs, ont conçu des dialogues et des exercices associés, en fonction d'objectifs phonétiques.

Et si on écrivait des dialogues ayant comme unique objectif phonétique le rythme ?

C'est ce que j'ai proposé en cours avec des dialogues rythmiques dont voici un extrait ci-dessous.

L'extrait présenté est composé de groupes rythmiques de 4 syllabes (voir plus bas la transcription orthographique). La tâche de l'utilisateur - déjà rompu à l'exercice, nous en sommes à l'épisode 6 de la série - consiste à ne pas se laisser distraire par le contenu linguistique du dialogue (une fois qu'il a été découvert et compris), mais à donner la priorité absolue à la régularité rythmique : se laisser porter par le rythme, quitte à négliger l'exactitude segmentale / lexicale. On peut avoir recours au support écrit pour des analyses détaillées (compréhension détaillée, décompte des syllabes, effacement des "e", ...), mais la pratique avec l'enregistrement ne se fait qu'à l'écoute.

 

Un linguiste anglais à qui l'on demandait ce qui était plus important : les aspects segmentaux (voyelles, consonnes, semi-consonnes) ou les aspects suprasegmentaux (rythme, intonation, accentuation) répondait joliment : "Les grands linguistes ont toujours étudié les voyelles et les consonnes en priorité et plus en détail, avant de s'intéresser et de plus loin aux aspects  généraux : le rythme, l'accentuation, l'intonation. Autrement dit, les linguistes ont toujours dessiné les bateaux avant de dessiner la mer. Or, n'importe quel enfant le sait, il faut toujours dessiner la mer avant de dessiner les bateaux!"

 

Le dialogue présenté ici semble bien artificiel, comme semblent parfois les dialogues des films d'Eric Rohmer. Et distrait par le contenu, on ne se rend spontanément pas compte de la régularité rythmique.

Et vous, arriverez-vous à vous laisser porter prioritairement par ce rythme à 4 temps ?

 

Comme d'habitude, j'ai varié les voix sur le même texte. Merci à Olivier, Edithe, Olivia, Emmanuelle, Karen, Sabine, Martin, Louis et sa guitare pour leur participation.

 

Episode 6 : À la Rotonde

Le serveur - Pardon Mesdames,/ j(e) peux encaisser ?// Excusez-moi,/ mais mon service/ est terminé.//

Caroline - Quelle heure est-il ?//

Sophie - 7 heures et d(e)mie.// Ça fait combien ?//

Le serveur - 6 euros 30.//

Caroline - Laisse-moi payer,/ j(e) (n)'ai pas d(e) monnaie.//

Le serveur - Et 13 euros…./ et 70 !//

Caroline – Ça-c’est pour vous.//

Le serveur - Merci Mesdames/ et bonne soirée. //

Caroline - Alors la suite...//

Sophie - On a parlé/ de nos-amis.// Paul s'est rapp(e)lé/ ces p(e)tites vacances// qu'on a passées/ au Lavandou,// avec Rachid,/ Jeanne-et Kiki,// et puis Nora.... // J’ai plein d(e) photos/ de ces vacances.// Tu t'en souviens ? // C’était sympa ! // On a passé/ de bons moments !// Et dans les-Alpes,// quand on-a fait/ de l’escalade ! //

Caroline – Oh-bah-bien sûr/ que j(e) me rappelle.// Mais tu étais.../ avec Vincent.//

Sophie - Et Paul était.../ avec Judith.//

Caroline - Et moi déjà/ avec Philippe...// C'est loin tout ça.//

Sophie - C'est pas si loin,// et quelle équipe,// et quelle époque !// Tu n(e) voudrais pas/ recommencer ?//

Caroline - J(e n)'en suis pas sûre...// Je préfère vivre/ le temps présent.// Et Paul alors,/ il a changé ?// il est marié ?// célibataire ?// ou divorcé ?//

Sophie - Toujours pareil ...// Indépendant.// Tout comme avant.// Mais tu l(e) connais,/ il est discret.// Ce n'est pas l(e) genre// à raconter/ ses-aventures.// Mais il m'a dit// qu'il a vécu/ pendant deux ans// avec une fille/ qui l'a quitté.//

Caroline - Avec une fille/  qu'il / a quittée,// [ou ...] avec une fille/ qui / l'a quitté ?//

Sophie - Pas qu'il / a quittée,// qui / l'a quitté.// Mais oui c'est elle/ qui est partie !//

Caroline - Elle l'a quitté ?// Mais quitter Paul,/ c'est impossible !// Elle était folle !// Il est si doux/ et si gentil !//

Sophie - Dis-moi Caro !/ mais quelle passion !//

Caroline - C'est-un garçon/ qui m(e) plaît beaucoup.// C’est-un artiste.// C'est-un rêveur.// Ça m'énervait/ il y a 5 ans,// mais-aujourd'hui...// C'est beau-d(e) rêver... //

Sophie – Tu as raison,/ il est charmant.// C’était sympa/ de le revoir.//