On remarque généralement très bien ce qui est différent, mais on ne remarque pas du tout ce qui est semblable.

Ainsi remarque-t-on tous les locuteurs non-natifs présentant un accent dans une langue, car ils sont différents. Alors qu'on ne peut soupçonner certains locuteurs de ne pas être natifs car leur production est identique à celles des natifs. Ils sont, par ce fait-même, plus nombreux qu'on pourrait le penser.

Ces locuteurs non-natifs, qui excellent dans la prononciation d'une autre langue, sont généralement très discrets. S'ils sont parvenus à une telle intégration phonétique, ce n'est pas pour rappeler leur singularité. Et certains préfèrent garder le secret sur leur pedigree linguistique.

Bien que vous soyez maintenant fortement conditionnés par ce que vous venez de lire, voici un test.

Ecoutez ces quatre voix (trois femmes, un homme) qui simulent un message sur un répondeur téléphonique et dites :

Si ces voix sont françaises? Si non, laquelle / lesquelles d'après vous n'est pas / ne sont pas française(s)? Quelle(s) serai(en)t son / leurs origine(s) ?

Répondez en toute sincérité, et retenez votre première impression : c'est la bonne. Sinon, tellement vigilant à la singularité, vous pourriez trouver de l'étrangeté partout. Dans un dîner à majorité anglophone à Paris, mon voisin français a trouvé que je parlais "vraiment bien français pour un américain"... alors que je suis français !

Pour répondre, utiliser le bouton [Commentaires] sous le diaporama sur la ligne : "Posté par...", en essayant de ne pas vous laisser influencer par les réponses précédentes. Donnez votre réponse et précisez au moins votre langue maternelle.

Exemple de réponse : Voix 1 : française, Voix 2 : polonaise, Voix 3 : belge francophone, Voix 4 : française. Je suis de langue maternelle polonaise.

Je donnerai la solution après avoir recueilli 20 réponses à ce test.

 
 
 
Avez-vous fait vos choix? Attention, toute la vérité sur ces voix se trouve... [ici]